5 mois de Bullet journal : le bilan

PIN IT!

Ah, le Bullet Journal ! En bon mouton, j’y ai succombé cet été, après avoir vu tous les articles de presse, vidéos et billets de blog sortis sur le sujet. J’étais surtout intriguée par ce système d’organisation, mélangeant agenda, journal intime, to-do list et autres, tout ce qui (chez moi) se retrouvait dans divers carnets et notes volantes en fait. L’idée d’avoir tout cela réunit en un seul endroit me plaisait beaucoup, même si ça a été plutôt long de trouver ma propre organisation !

Le bullet journal, kézako ?

Tout d’abord, je vous invite à regarder la vidéo de Ryder Caroll, le monsieur a la tête du mouvement du Bullet Journal (ou Bujo pour les intimes). C’est donc un système d’organisation à base de puces (les clés ou keys en anglais) qui permet de mieux s’organiser au quotidien. Le carnet étant numéroté, il y a également un index qui permet de s’y retrouver plus facilement (surtout si comme moi, vous insérez des collections ou des listes entre les mois).  On y met ensuite un future log (pour noter les futurs rendez-vous ou événements à venir dans les prochains mois), un monthly log (sous forme de liste ou de calendrier) et les dailies (au jour le jour).

L’avantage de ce système d’organisation, c’est d’avoir un carnet entièrement personnalisable en fonction de ses propres besoins. Qu’il soit minimaliste ou ultra décoré, chaque bujo est différent ! Mais malheureusement, avec Pinterest, Youtube et même Facebook, il y a de nombreuses sources d’inspirations, voire trop ? Je trouve que cela a plus tendance à être contre-productif plutôt qu’à inspirer… Je sais qu’au début, j’ai voulu faire un truc ultra décoré, mais je me suis vite rendue compte que cela me prenait trop de temps et que surtout, je n’y prenais pas de plaisir. Alors que faire  plus attention à la calligraphie, cela me plaît. Au final, il n’y a que ma présentation du mois qui est très décoré, avec des choses simples qui me correspondent. Mais rien n’empêche de faire comme Ryder Caroll et avoir un bullet journal ultra simple et minimaliste, mais qui va à l’essentiel. Et pour savoir si le Bujo est fait pour vous, je vous invite à vous poser ces questions !

Par ailleurs, comme dit plus haut, il est possible d’y ajouter des listes et des collections : les livres lus, les séries regardées, les anniversaires pendant l’année, les bonheurs du jour, un bilan du mois, un suivi des statistiques du blog, une page pour dessiner, une autre pour se motiver à arrêter de fumer, un suivi du cycle menstruel… Bref, là encore, il y a une grande liberté dans ce qu’on y met ! Je vous invite à lire ce billet de Journaling pour avoir plus d’idées.

L’autre chose qui me plaît énormément, c’est que le Bujo peut être commencé n’importe quand. Certain(e)s préfèrent le commencer en début d’année, comme un agenda normal, mais on peut tout à faire s’y mettre en février ou en juin ! Le mien a débuté en août dernier, et cela ne m’a pas du tout dérangé !

PIN IT!

Et le matériel ?

C’est bien LA question que les personnes débutant dans le bujo se pose ! Là encore, cela va vraiment dépendre de vos besoins et de vos goûts (lignes, carreaux, pointillés, points, A5, A4, etc). La plupart des personnes ne jurent que par le Leuchtturm 1917, le carnet présenté par Ryder Caroll. Mais vous pouvez bien entendu vous diriger vers des Rhodia, des Filofax ou même un vieux carnet qui traîne chez vous. Pour ma part, j’ai craqué pour un Diary Flex de Hahnemühle, un carnet rechargeable à points qui mesure 19×11,5 cm. Sa petite taille me convient pour le moment, surtout qu’il peut se glisser facilement dans n’importe quel sac ! Mais je pense tester un A5 dans quelques mois, pour le support que je préfère.

Pour les écritures, j’ai ressorti une vieille boîte de feutres colorés Staedler, ainsi qu’une boîte Triplus Fineliner noirs de la même marque (pour les titres et l’écriture en général). C’est également l’occasion de ressortir les masking tapes, ainsi que la règle et les gommes du collège (vu que j’ai tendance à tout faire au gris avant de repasser avec du noir, vous le verrez sur la vidéo à la fin du billet).

PIN IT!

Alors, quel est mon bilan ?

J’ai quand même eu beaucoup de mal à trouver ce qui me convenait en terme de mise en page. Cela fait seulement depuis le début du mois de décembre que je suis pleinement satisfaite ! Depuis 5 mois, j’ai vraiment l’impression de moins m’éparpiller dans mes tâches quotidiennes, de mieux m’y retrouver et de m’être découvert une passion pour la calligraphie. Aussi, j’ai arrêté de reporter ma to-do list : j’ai tendance à beaucoup procrastiner, ce qui fait que j’ai tendance à reporter des tâches même minimes. En mettant tout cela sur papier, et voyant que cette tâche a été reporté pendant 2 semaines, j’ai enfin réussi à y mettre fin.

J’ai inclus une page pour le blog, pour y noter mes idées de billets à écrire pour le mois, voir si les photos ont été prises et traitées, etc. Mine de rien, cela permet d’avoir les idées plus claires ! J’aime également noter mes moments marquants du mois et les agrémenter d’une photo prise à l’Instax (pour m’y replonger avec beaucoup de plaisir par la suite).

Donc le Bujo et moi, on rempile pour l’année 2017 ! Ce mois de décembre, qui me correspond totalement, m’a permis de faire du tri dans les trackers et listes qui ne me plaisaient pas. Cela peut paraître assez pauvre par rapport à d’autres bujo en ligne, mais ce n’est pas grave, il me correspond à 100% !

PIN IT!

PIN IT!

PIN IT!

PIN IT!

PIN IT!

Et pour finir, j’ai eu envie de filmer ma préparation du mois de janvier. C’est une première pour moi, et je pense le faire assez régulièrement ! N’hésitez pas à vous abonner pour suivre les autres vidéos ! En attendant, j’espère que ce billet vous aura plu et je vous souhaite une très bonne année 2017 à l’avance ! On se retrouve début janvier avec de nouveaux billets, dont mon bilan de l’année écoulée 

Comments
  • The Stories Maker

    C’est super ce que tu as réussi à faire 🙂

    Je n’ai pas de talent particulier en dessin et même si j’aime beaucoup ce style de journal visuellement, je ne me sens pas de me lancer dans l’aventure, mais j’adore en découvrir de trés jolis 🙂

    • Vickieinthesky
      The Stories Maker

      Merci ! Mais tu sais, quand tu regardes les vidéos et articles de Ryder Caroll, il n’y a aucun dessin dans son bullet journal ! J’avoue être pas mal influencé par les beaux bullet journal qu’on peut voir sur Instagram, Facebook ou Pinterest, mais ce n’est pas vraiment l’essence même de cet outil d’organisation 🙂

  • Audrey

    Tu as parfaitement raison, quand tu dis que ce n’est pas grave et qu’il te correspond à 100% 🙂 C’est ce qu’il ne faut pas perdre de vue ! Merci de « recadrer » un peu le sujet !

    • Vickieinthesky
      Audrey

      Merci à toi pour ton commentaire ! J’ai l’impression que beaucoup (trop ?) de gens se lancent à l’aveuglette, juste pour avoir un bujo qui ressemble à celui de machin ou bidule, pour au final le laisser tomber en quelques mois, ce qui est bien dommage !

  • Flavour Beans

    J’ai commencé le mien en Décembre et forcément j’ai passé des heures entières à lire des articles et regarde des vidéos et c’est toujours mon dada! J’aime trop le design du tien je dois dire :3! La vidéo est vraiment cool et tombe à pic car je suis absolument fan de la typographie que tu as utilisé <3

    • Vickieinthesky
      Flavour Beans

      Merci beaucoup Alexane ♥ ! Si ça peut t’aider, j’utilise Dafont pour écrire mes titres (la typo Lauren), c’est parfait pour se mettre à la fausse calligraphie 🙂

  • Tiphaine

    Je passe régulièrement sur ton blog et j’ai lu cet article hier… & j’ai moi aussi succombé !
    J’ai hâte de recevoir mon carnet et mes jolis crayons, j’espère que cette méthode d’organisation me conviendra 🙂

  • Tea & Poppies

    Super ton bullet journal! ^^

  • Au'riginalité

    J’ai commencé un Bullet Journal il y a déjà trois mois, et j’adore ce mode d’organisation ! Sinon je suis fan de la manière dont tu as écrit « Hello January », où as-tu appris à faire une si jolie écriture ?

    Bisous,
    Aurore / Au’riginalité du blog http://auriginalite.com