Moi par mois : juillet 2017

PIN IT!

Le mois de juillet a été compliqué pour moi, entre un peu de tristesse, beaucoup de doutes, des tonnes de rires et sourires mais aussi et surtout… la canicule. Aujourd’hui, j’ai comme une envie de vous en dévoiler un peu plus sur moi, à travers cette nouvelle rubrique “Moi par mois” qui, je l’espère, va durer un peu dans le temps.

Le mois de juillet a commencé sur les chapeaux de roues. Depuis 2 ans, le début de ce mois particulier me fend le cœur. Surtout en retombant sur cet écrit, pour lequel tu auras éternellement le même âge. Déjà 24 mois, soit 730 jours que tu es absent, et cela fait toujours aussi mal. Mais ce pincement au cœur a un autre effet : celle de profiter encore plus de l’instant et des jolies choses que la vie peut nous offrir. Cela peut être une sortie avec des amis, des fous rires avec les collègues, des câlins à n’en plus finir avec Orient, ou tout simplement passer du temps avec l’amoureux.

Ce mois de juillet a également été synonyme de doutes. Un tiraillement entre l’envie de rentrer illico-presto en Bretagne, celle de rester ici pour profiter encore du charme de Strasbourg, celle de faire un road-trip pour pouvoir (enfin) revoir tous mes amis, et également celle de faire un passage en Normandie pour rencontrer mon nouveau neveu. Mais les choses n’étant pas aussi simples, je mets presque tous ces plans de côté, au moins jusqu’à mi-septembre et de mes 2 semaines de congés ! Par ailleurs, le stress a de nouveau refait son apparition, ainsi que le fameux syndrome de l’imposteur. Mais je travaille dessus pour vraiment me faire plus confiance et accepter enfin que oui, j’ai des compétences.

Rien à voir mais cela fait officiellement plus de 4 semaines que j’ai décidé de devenir végétarienne. Ce qui n’était pas non plus un énorme défi, vu que ma consommation de viande animale avait drastiquement baissé en l’espace de 2 ans. C’était juste la suite logique des choses (même si je déteste rentrer dans une telle case), et je me sens enfin amplement en adéquation avec mes propres convictions !

PIN IT!

Pendant le mois de juillet, j’ai également tenté de survivre tant bien que mal aux fortes chaleurs. Je déteste ce genre de températures, ce sont mes origines bretonnes qui parlent ici (je préfère largement plus le climat plus doux et moins extrême de la pointe du Finistère). Donc je devais vraiment faire partie des rares personnes qui étaient heureuse d’avoir des températures dignes d’un mois d’automne ces derniers jours !

Entre toutes ces phases de tristesses et de doutes, il y a quand même eu des beaux souvenirs : deux jours aux Eurockéennes de Belfort a en prendre plein les oreilles avec Moderat, Dropkick Murphys, Gojira, Justice (sous la pluie et l’orage) ou encore Vitalic, une chouette après-midi avec ma copine Eva par exemple (je vous en montre plus très vite sur le blog), le joli colis surprise de mon amie Florence avec une tonne de pins et une affiche pour me re-booster, la carte postale des vacances de la “blopine”  Vanessa en Croatie, pleurer encore et toujours devant Nus et Culottés, la planification de nos vacances qui aura probablement le goût de pâtes et de parmesan, dévorer la série Glow en moins d’une semaine après avoir lu l’avis d’Anaïs (aka mon gourou en matière de séries), planifier l’arrivée de quelques copains et quelques membres de ma famille dans les 3 mois à venir, finir enfin d’aménagement notre appartement, mais surtout en prenant du temps pour moi pour lire et regarder des vidéos inspirantes.

PIN IT!

Et vous, comment s’est déroulé votre mois de juillet ?

Commentaires

  • Wandy Caroline

    Ce nouveau type de billet est top ! J’ai hâte de voir les prochains !
    De mon côté, le mois de Juillet est particulier. Ma mission de service civique vient de se terminer. Je suis officiellement au chômage et je dois vivre désormais sur mes économies en attendant un nouvel emploi. J’essaie tant bien que mal de pas laisser mon stress me submerger. C’est compliqué. La recherche d’emploi est aussi une tâche qui me “gonfle” plus qu’autre chose. Ma famille me met une grosse pression pour que je trouve un emploi. Ce qui ne m’aide pas du tout à relativiser. J’ai également ce syndrome de l’imposteur et parfois je me sens mal de postuler à tel ou tel poste. J’ai les compétences sur le papier, mais j’ai du mal à m’en rendre vraiment compte que j’ai vraiment ces compétences. Bref, le chômage c’est nul. J’espère commenter ton billet d’août en te disant que j’ai trouvé le job idéal ! 🙂

    Mon mois de juillet est aussi synonyme de remise au sport. J’ai pris du poids ces derniers mois et j’ai du mal à me regarder et à m’aimer. L’objectif, c’est de retrouver un corps qui me plaît et d’évacuer le stress par la même occasion.

    sinon j’allais oublier que Juillet à commencer en douceur ! Et oui, on a revu Vianney avec Florence, Pauline et Maevane

  • Laurie

    Oui continue cette rubrique c’est bien chouette! Ici le mois de juillet à été intense et fatiguant.Avec un boulot intéressant mais un peu stressant, et des mariages les week-ends! 🙂