Body en dentelle, no bra & meilleurs vœux pour 2018 !

C’est sur la pointe des pieds que je reviens (enfin) sur ce blog, et j’en profite également pour vous souhaiter une merveilleuse année 2018, remplie de joie, de santé, d’amour, de gratitude et de tout ce qui peut vous faire vibrer ! J’écrirais sûrement dans les jours à venir mon bilan de 2017, mais je dois avouer être très contente que cette année soit terminée. J’ai la sensation que 2018 va voir plein de beaux projets se concrétiser, tant au niveau professionnel que personnel. En tout cas, pas de résolution pour moi, si ce n’est profiter davantage du moment présent (et peut-être me mettre au yoga), travailler sur mon stress/angoisses, prendre plus de temps pour voir ma famille et mes ami.e.s, continuer à tricoter et être plus assidue sur ce blog  !

Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle tenue, prise en photo lors de notre traditionnel passage chez Florence et son copain pour Noël. C’est toujours un plaisir de revenir à Rennes pour les revoir, et encore plus un plaisir de prendre des photos avec une amie blogueuse prête à braver le froid pour des photos ! On a profité de la quiétude de ce parc pour shooter nos tenues respectives (vous pouvez voir la sienne ici), sous le regard d’un joggeur du dimanche à l’allure très étrange. En tout cas, je suis bien contente d’avoir pu immortaliser ce magnifique body en dentelle acheté avant les fêtes de la marque Mademoiselle R, un vêtement parfait pour les fêtes tant il est confortable et élégant en même temps !

Si vous observez bien les photos, vous verrez sûrement que je fais partie de la team #NoBra. Je n’ai jamais pris le temps d’en parler sur ce blog, donc autant commencer l’année 2018 sur de bonnes bases en vous racontant mon parcours ! Cela va bientôt faire 2 ans que j’ai laissé tomber le soutien-gorge, hormis les moments où je me retrouve en maillot de bain à la mer/aux thermes. J’en avais marre de dépenser des fortunes dans des soutien-gorges qui, soit ne tenaient pas la route, soit n’étaient pas confortables.

Puis une lecture du blog de Gala et d’autres témoignages n’ont fait que davantage me convaincre, en commençant tout d’abord par ne porter que des brassières en dentelle. Un jour de galère, où en retard dans mes machines, je n’avais plus de soutien-gorge à me mettre. Tant pis, j’allais être en retard au travail si je continuais à me prendre la tête sur le sujet. Plein de questions me sont venues : “est-ce qu’on verra mes sacro saint tétons ?”, “est-ce quelqu’un va le remarquer et me regarder de travers ?”, “est-ce que mes seins vont tomber à cause de la gravité ?”, “est-ce que ça va faire mal ?”. Au final, plus de peur que de mal puisque personne dans mon entourage n’a remarqué ce changement, et je me suis même sentie plus libre. Fini les marques douloureuses en-dessous de la poitrine en fin de journée, fini les armatures ultra dures que je percevais comme une agression. Et surtout, j’ai appris à ne pas faire attention au regard que l’on pouvait me porter. Il y a des jours, je sens que certaines personnes remarquent un téton qui pointe; soit je ne dis rien, soit ça finit par un “mais tu n’as jamais vu de téton de ta vie avant ?”. Cette dictature du téton qui doit absolument être cachée est l’une des choses qui me révolte le plus, surtout pour une partie du corps aussi naturelle que celle-ci…

Maintenant, j’ai justement du mal à me remettre un bout de tissu sur les seins, mais je comprends tout à fait qu’on puisse ne pas supporter l’idée d’en avoir hein (sachant que j’ai une petite poitrine, il paraît que cela est plus simple qu’avec de plus gros bonnets). C’est un choix et surtout une démarche entièrement personnelle qui ne peut être fait que par vous-même. De mon côté, le No bra m’a fait du bien et m’a aidé dans mon cheminement de confiance en moi et de m’approprier enfin ce corps de femme. Depuis, je vois quand même beaucoup d’effet positifs : je trouve mes seins plus ronds et plus fermes qu’avant, je n’ai plus aucune sensation de douleur en fin de journée et ne plus avoir ce bout de tissu m’aide à ne plus me soucier des regards extérieurs.

En tout cas, si l’aventure vous tente, je ne peux que vous conseiller d’y aller progressivement : commencez par porter uniquement des brassières sans armatures, qui ne laissent pas de marques sous les seins. Ensuite, choisissez des jours pour sortir sans soutien-gorge; un week-end entier où vous savez pertinemment que vous allez rester chez vous par exemple. Enfin, lorsque vous vous sentez prête, passez le cap ultime et profiter cette petite liberté des nénés !

Body : Mademoiselle R // Jupe : Camaïeu // Ceinture : Mango (offerte par mes collègues d’amour pour mon anniversaire ♥) // Bague renard : offerte par les copines pour mes 26 ans ♥ // Bracelet : c/o Detox & moi (lors de l’Apéro Beauté de Strasbourg) // Bottines : c/o Cendriyon

Commentaires

  • Lilitu

    Ce body est magnifique

    j’avais déjà tenté le no bra ( car je devais laisser mon tatouage sur les cotes, cicatriser )
    ça ne m’a pas dérangé malgré mon 95E,; mais pour moi c’est un plaisir de porter des SG, j’adore ça, je trouve cela magnifique donc je n’aimerais pas arrêter.
    En revanche, parfois je n’en met pas , ça ne me pose pas de soucis 🙂