Résultats de recherche pour :

five senses

Five senses #3

Me voici de retour avec une édition des Five Senses (et sur le blog, youpi) ! J’aime tellement préparer cette rubrique, qui me permet de me concentrer sur 5 points essentiels, pratique pour une personne qui a tendance à s’éparpiller facilement… Je me retiens de ne pas vous mettre un carnet dans chaque Five senses, tellement cet objet est devenu indispensable dans mon quotidien pour justement être un peu plus cadrée dans les choses que je dois faire au fil des jours. Lire la suite

Five senses #2

Me voici de retour avec une nouvelle édition des Five senses ! Petite piqûre de rappel pour celles et ceux qui arrivent : la série des « Five senses » est une sorte de « favoris du moment », mais plus axés sur ce qui a pu titiller mes cinq sens récemment. Lire la suite

Five senses of the week #1


Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle catégorie : les 5 senses. J’ai vu ce genre de billet sur le blog de la sublime Tokyobanhbao il y a quelques temps, et cela m’a énormément plu ! Puis mine de rien, cela me permet de partager un peu plus de choses par ici, qui mérite un discours un peu plus long que sur Instagram par exemple. Et j’ai également remarqué que je partageais un peu moins ce qui fait mon quotidien, par rapport au tout début de mon blog, j’ai donc envie de me rattraper un peu. En tout cas, j’espère que cette nouvelle catégorie va vous plaire, c’est parti ! 

Le toucher

Il y a quelques temps, je suis partie faire un tour à Maison du Monde. Et bon Dieu, j’ai tellement eu envie de craquer mon slip sur presque tout le magasin ! Je me suis un peu raisonnée, je n’ai craqué que pour ces deux grues, passion origami oblige (et une boîte à bijoux qui s’avère trop petite pour contenir tous mes colliers, bracelets, montres et bagues, ainsi que deux assiettes creuses pour l’amoureux). En même temps, c’est toujours chouette d’avoir des mignons objets de déco, hein ?  

Le goût 

Si vous suivez les vidéos de la jolie Coline, vous avez sûrement dû entendre parler de cette tablette de chocolat ichoc ! J’ai profité d’un passage chez DM pour la goûter, j’ai craqué pour la White nougat crisp et pour la Choco cookie. Et wouah, c’est vraiment délicieux ! Pour vous dire, on a flingué la Choco cookie en à peine 10 minutes avec l’amoureux ! Donc c’est décidé, lors de mes prochains à DM, je fais un stock de plaquettes ichoc ! Pour ne rien gâcher, ces chocolats sont certifiés vegan (fait à base de boisson de riz, et avec une composition vraiment correcte pour le reste) et coûtent la modique somme de… 1,95€. Autant vous dire que je ne suis qu’amour face à ces tablettes, et encore plus face à DM. Mine de rien, c’est une véritable caverne d’Ali Baba pour les personnes qui souhaitent consommer du bio, tout en étant vraiment peu cher. Lors de ma virée, j’ai également pris de la farine de blé complet, du sucre de canne complet, du muesli au chocolat, du lait de soja, le tout certifié bio, ainsi qu’une éponge konjac au thé vert, une petite boule de bain et un shampoing Alverde. Le tout pour 18€, ce qui reste tout à fait correct, surtout quand on compare tout ça à la France !


La vue 

Depuis février, on s’est lancé dans la série « Fais pas ci, fais pas ça » avec l’amoureux. J’avais beaucoup d’apriori au début, étant un peu bloqué par le fait que ce soit une série France 2, avec Bruno Salomone (que j’ai longtemps associé à sa période Nous c’est nous). Et bon Dieu, qu’est-ce que je ris devant cette série ! Il n’y a pas un épisode où je ne me marre pas ! Pour faire un rapide résumé, on suit les aventures de deux familles voisines, les Lepic et les Bouley, qui ont des méthodes d’éducation totalement différentes. La famille Lepic est plus conservatrice que la famille Bouley, plus « bobo gauchiste ». Mine de rien, il y a pas mal de sujets d’actualité qui sont traités dans cette série, de manière drôle mais intelligente en même temps. En tout cas, mention spéciale pour Valérie Bonneton, qui tient le rôle de Fabienne Lepic, une mère au famille à la limite du craquage nerveux, et qui est extraordinaire dans ce rôle !  

L’odorat 

Je ne sais plus si j’en ai déjà parlé par ici, mais j’essaie depuis peu de faire attention à ma manière de consommer, en privilégiant le plus possible le local. Résultat : on est au marché tous les samedis pour faire le plein de fruits et légumes auprès des producteurs alsaciens, et parfois se faire plaisir avec du miel d’apiculteurs locaux. Dans cette optique, j’ai rapidement craqué pour le thé de « Les Jardins de Gaïa« , qui est basé à Wittisheim en Alsace. En plus d’être bio et local, la marqué propose un choix dingue de thés ! J’ai été raisonnable pour le moment et je n’ai pris que deux parfums. Mais celui qui m’a le plus emballé, c’est le thé russe intitulé Babouchka. Il a énormément de goût, avec une pointe d’agrumes juste bien dosée (ce qui est assez rare mine de rien) et il sent terriblement bon (dixit la fille qui a passé 10 minutes à le sentir la première fois). Bref, mon énorme chouchou du moment, que je pourrai boire à longueur de journée ! Et depuis, j’ai 2 envies : agrandir ma collection et passer une journée dans leur Maison de thé !

L’ouïe 

Enfin, last but not least, je suis obligée de vous parler musique ! Il n’y a pas une journée où Spotify n’est pas allumé à mon travail, je suis moins productive en travaillant dans le silence. Et vu que j’ai de grandes journées par semaine, cela en fait des heures de musique, ce qui me permet de découvrir ou redécouvrir plein de choses ! Je vous partage ici mon dernier coup de cœur en la matière, il s’agit de Rob Viktum. Dans ses morceaux, il sample pas mal de musique khmer pour la mixer avec de l’électro, ce qui est loin de me déplaire ! Je vous invite fortement à écouter 4/17/1975, ma préférée ! 

Maille tricolore, jupe simili et bottines d’automne

Ce mois d’octobre a été une véritable bouffée d’air frais. Après un mois de septembre tumultueux, j’ai enfin eu l’impression de voir une lueur d’espoir par rapport à mon avenir. Il y a eu des moments de détente (une pause bien-être au Hammam Les Cent Ciels pour être plus précise), des rencontres très intéressantes qui ont remonté la niveau de confiance que j’ai en moi. Il y a aussi eu des retrouvailles, le plaisir de revoir des têtes familières et les larmes cachées quand il est l’heure de se dire « au revoir » (mais ce ne sont que des « au revoir » et non des adieux). Il y a surtout eu cette sensation d’enfin reprendre les choses en main, d’un point de vue personnel mais aussi professionnel !Lire la suite