Catégorie :

Bonnes adresses

Maison Artur Stiles

Depuis l’année dernière, j’ai dans l’idée de présenter ici mes petites boutiques « coup de coeur » sur Rennes. Sauf que par manque de temps (et par timidité souvent), ça n’a pas été fait. Je vous avais déjà présenté Antoine et Colette, une friperie Rennaise; me revoilà aujourd’hui avec une jolie boutique de décoration, mais pas que ! 
Amicie m’a gentiment accueillie dans sa boutique (ouverte en association avec Sarah, elles donnent leurs noms à la boutique) cet après-midi après un échange de mail où je lui expliquais mon projet. Et comme à mon habitude, j’ai fait (un peu beaucoup) ma touriste asiatique en visite à Paris. Quasiment tout a été pris en photo, et le tri a été dur. Très très dur. Tellement dur qu’il en reste quand même énormément ! Mais je m’égare un peu dans mes propos là ^^’.  
Ici, on est donc dans une boutique de décoration, avec de la jolie vaisselle ou de quoi aménager en douceur sa chambre ou son salon. On peut aussi y trouver de quoi embellir un jardin (avec des petits pots tout mignons). Mais on peut aussi y trouver des bougies (Durance en particulier), des lampes, des objets de créateurs, des bijoux, des sacs, des pochettes, des badges, etc. De quoi faire plaisir et/ou se faire plaisir en fait ! Les prix sont plutôt abordables (les badges, par exemples, sont à 3€) et la qualité est au rendez-vous ! Une boutique où on prend énormément de plaisir à flâner, dans une ambiance assez cocooning. Tout est mignon et attire l’oeil, surtout quand on est fan de jolie décoration girly/vintage ! Et mine de rien, elle donne envie de ré-aménager totalement son intérieur ! 
Mais place aux (nombreuses) photos qui seront plus parlantes ! 
Mon gros coup de coeur ! 
La fameuse ! Au coquelicot, à tomber ! 
Le coussin de gauche est trop mignon ! 
 Maison Artur Stiles 
6 rue des Fossés 
35 000 Rennes 
(à quelques pas de la Visitation, de la Place Hoche et du Parlement)

Le songe d’une nuit d’été de Nina Ricci

Quand on me parle de Nina Ricci, je pense de suite aux parfums, à quelque chose de frais, délicat, fruité, féminin. Hier soir, en compagnie de Florence et Juliette, nous étions invitées à découvrir la première collection de linge de maison de Nina Ricci et ce fut une très belle découverte (et une très belle soirée en très bonne compagnie), à l’image de la marque.

On a même eu droit au tapis rouge en rentrant ! 
Cette soirée fut aussi le moment de plus s’intéresser à cette marque. 
Maria Adélaïde Nielli, dite Nina Ricci,  s’est lancée dans la confection de parfum dès 1946, avec le très célèbre L’air du temps. Dans les années 50, la marque s’ouvre vers le prêt-à-porter et les lignes d’accessoires.  En 1992, la marque s’ouvre aux cosmétiques. Et cette année, la marque s’ouvre au linge de maison.  L’esprit de la marque est « Servir les femmes et non se servir d’elles ». 
De mon côté, je ne connais que le fameux Nina de Nina Ricci, le parfum en hommage à la créatrice, que j’ai porté pendant très longtemps, ainsi que ma mère. C’était surtout le flacon en forme de pomme qui m’avait tapé dans l’oeil (et qui continue à me faire envie. Dès que mon Flower by Kenzo sera fini, je pense retourner chez Nina!). Et cette odeur reconnaissable du premier coup, unique. Et j’aime énormément l’image qui se dégage de cette marque : romantique, contemporaine, délicate, élégante. 
En arrivant dans la boutique, un imposant lit trônait au milieu de la boutique, avec une magnifique parure de lit nommée Pléïade, qui a fait l’unanimité auprès des filles (mais pas que!). L’ensemble donne envie de se rouler en boule dedans et de ne plus jamais en sortir (ou de mettre son lit en plein milieu des fleurs, mais c’est plus compliqué à réaliser hé hé). L’esprit cocooning, délicat, fleuri est très présent. Les couleurs de la collection sont aussi très délicates avec de l’ivoire, du perle, du mauve, du jaune, etc avec des petits détails comme des galons de broderie anglaise. Les noms sont aussi délicats et invitent au rêve : Point du jour, Ecume des jours, Belle de nuit, Eglantine, Stella, Pléïade, Clair de lune, Fleurs sauvages, Marguerite, Dolce Vita, Flore, Mistral, Alizé. 
Et je ne peux que aimer cette collection : elle se nomme Songe d’une nuit d’été, une référence directe à Shakespeare je pense (et la pièce du même nom est la seule que j’ai lu avec énormément de plaisir en anglais)

THE plaid de la mort qui tue, totalement en laine d’agneau. Autant vous dire qu’au toucher, il est très agréable. Et  il  donne tellement envie de se rouler en boule dedans et de vivre la Dolce Vita ! 

 Et depuis cette soirée, je rêve d’avoir une magnifique parure de lit de la marque, même si je sais que c’est juste impossible avec mon budget étudiant. Mais qui sait, pour plus tard ! Parce que même si c’est investissement, cela vaut vraiment le coup. La qualité est plus qu’au rendez-vous, les tissus sont très agréables à toucher. 
Après cette session photo (j’ai fait mon cliché de l’asiatique accrochée à son appareil photo, prenant tout en photo dans le moindre détail ^^), nous avons eu droit à une coupe de champagne (enfin pas qu’une !) et à une dégustation de petits fours. C’était aussi le moment de parler avec la gérante de boutique et l’organisatrice de l’événement, ce qui fut très intéressant et enrichissant. Cela me motive encore plus à continuer ce blog et à entamer les différents projets que j’ai en tête depuis plusieurs mois.  

Et le meilleur pour la fin, nous avons aussi eu droit à un cadeau en repartant. Un magnifique coussin de la collection « Songe », une exclusivité vu qu »il fait parti de la collection Automne-Hiver 2013 (qui n’est donc pas encore sortie)! Autant dire que pour le moment, c’est un petit trésor. Je le chouchoute beaucoup même si j’adore poser ma tête dessus (il est tout moelleux ♥). 
Coucou le sac trop classe ! J’en ai fait baver plus d’une dans le métro ! 

Cette événement avait lieu dans la boutique Alexandre Turpault qui propose aussi du linge de maison à tomber. Et pour les plus petits budgets, il y a juste à côté West Affaires. Le tout est situé au 14 et 16 rue Poullain Duparc à Rennes
Bref, c’était une agréable soirée qui nous en a mis plein la vue ! Merci à Juliette de nous avoir proposé de l’accompagner ♥

Bonnes adresses : Antoine et Colette

Rennes est une ville qui m’émerveille tout le temps (venant de Landerneau, une petite ville, ce n’est vraiment pas difficile!!). La ville est toujours en mouvement, il y a des tonnes de chouettes concerts, plein d’expositions, de conférences intéressantes et surtout énormément de magasins. 
J’ai choisi de parler d’Antoine et Colette aujourd’hui, une boutique vintage. 
Elodie m’a contactée pour venir découvrir la boutique et concocter quelques tenues. Il ne m’en fallait pas plus pour accepter, sachant que je voulais découvrir cette boutique depuis son ouverture (mais je n’étais pas du tout disponible, étant revenue chez ma mère)
Donc, ce matin après les cours, j’ai filé à la découverte de cette boutique. Et c’était juste un gros coup de coeur, vraiment. L’ambiance est toute cosy, la musique est extra (essayer des vêtements en écoutant The Rapture, je ne peux qu’aimer!), on est très très bien accueilli. Et les vêtements et accessoires proposés sont extra, avec des prix qui conviennent à tous les types de budget. C’est une vraie caverne d’Ali Baba. Moi qui me plaignait de ne rien trouver en ce moment dans les magasins, j’ai pu me faire un peu plaisir dedans! 
Les tenues que je me suis concoctée : 
Tenue toute simple pour l’automne. Un chemisier un peu transparent (avec un bleu à tomber), un short en velours kaki à pinces et des bottines noires, un combo que j’adore! Et je suis d’ailleurs repartie avec le chemisier (oui, je suis faible…)

Et j’ai vraiment craqué sur cette robe. Sur les chaussures aussi, mais elles étaient beaucoup trop grandes (snif snif!). C’est d’abord le col qui m’a attirée. Puis les motifs sont plutôt chouettes au final! Je la présenterai mieux dans un autre article (et je suis aussi repartie avec elle… Faible bis).

Et un de mes autres achats dans cette boutique : une besace pour les cours! J’en cherchais une en vain (et vu qu’il commence à pleuvoir par ici, mon autre sac ne tenait pas la route!). Et je peux y caser tout mon bordel en plus des cours (genre une bouteille d’eau, de quoi manger, une crème pour les mains, un miroir de poche et un rouge à lèvres, etc)
Donc les Rennaises (et Rennais, il y a des vêtements pour homme aussi), foncez vite dans ce magasin, vous ne le regretterez pas du tout (et vous pourrez faire pleurer votre banquier après!)
En tout cas, un énorme merci à Elodie et Nadège pour leur chaleureux accueil! 
Et merci à ma coupine Julie pour les photos! 
Antoine et Colette 
32 rue Poullain Duparc
35 000 Rennes 
Et au passage, le design va totalement changer dans quelques temps. Mais je n’en dis pas plus, vous verrez ça en temps et en heures! Donc, mon bébé ne ressemble plus à grand chose pour le moment! 

Modeuz Troqueuz à Rennes

Avec mes revenus étudiants (les bourses qui mettent trois plombes à tomber et les allocations qui ne veulent toujours pas arriver sur mon compte), je me suis rendue compte que faire du shopping était un calvaire, surtout dans une ville comme Rennes. C’est toujours tentant de flâner en ville, mais la tentation est très grande! Mais mon compte en banque n’est pas toujours de cet avis… 
Et un jour, en traînant sur Facebook, je suis tombée sur la page Modeuz Troqueuz. Une page où il est possible de mettre en vente ses vêtements, de les troquer ou tout simplement de s’acheter des petites merveilles à prix mini. C’est une bonne alternative aux magasins! Et cela permet de rencontrer de chouettes personnes en plus! La plupart des filles sont de Rennes, mais il y a en a d’un peu partout (enfin surtout de Bretagne!). Pour les Rennaises, c’est vraiment un plus car il est possible d’essayer les vêtements avant de les acheter, ce qui évite les mauvaises surprises qu’il est possible d’avoir en achetant via le net (et je ne passe quasiment plus que par ce moyen!)
Mais voilà, c’était une bonne découverte, et je tenais à la faire partager! N’hésitez pas à rejoindre la page en cliquant sur la photo juste en-dessous! :]

 (j’essaie de revenir au plus vite pour écrire des articles, j’ai de nombreuses idées en tête! Mais ma connexion wifi n’est pas de cet avis, sauf à une heure aussi tardive!)