Catégorie :

Culture

Emilie Simon

Aujourd’hui, rubrique musicale! Le nouvel album d’Emilie Simon intitulé Franky Knight est sorti le 05 décembre (autant dire que le lendemain, je me suis précipitée pour l’avoir entre les mains!). Il faut savoir que je suis très très fan de cette artiste. J’aime son évolution au fil des albums, les émotions qu’elle fait passer et les différents univers qu’elle arrive à créer à chaque album. 
Celui-là est particulier. C’est un journal intime, une lettre écrite à son feu compagnon (François Chevalier, décédé suite au H1N1), qui donne d’ailleurs son nom à l’album (Franky Knight, François Chevalier, you know what I mean?). Elle y parle d’amour, avec son lot de joie et de peine. On peut toutes et tous être concernés par ce qu’elle dit (peut-être pas de façon aussi tragique, mais on s’est toutes et tous au moins fait larguer une fois… *pars pleurer dans son coin*)
Cet album s’éloigne du côté électro présent dans The big machine pour laisser place à quelque chose de plus intimiste, allant de la comptine à la pop, en passant par une inspiration années 50. Bref, du bonheur du début jusqu’à la fin. Seul reproche : l’album est vraiment trop court, j’en veux plus! Le premier titre extrait de cet album, Mon chevalier, fait d’ailleurs parti de la bande originale du film La Délicatesse
(et en plus d’être une artiste exceptionnelle, elle est méga canon… Grrr!)
Bref, encore une belle prouesse de la part d’Emilie Simon! Je n’ai qu’une hâte : la revoir en concert! 

Jolie, JolieBox!

Elle est arrivée dans ma boîte à lettres mercredi dernier. Et j’avais l’impression que c’était Noël à l’avance! J’avais lu de très bons échos vis à vis de ce concept, je suis vraiment conquise! Déjà, la boîte est sobre mais vraiment mignonne (et c’est pratique pour ranger les bijoux après!). Ensuite, en ouvrant la boîte, on tombe sur un papier avec un mot de la créatrice de ce concept.
Le mot de Mathilde : «Si la grisaille est bel et bien là, elle ne passera pas par notre salle de bains ce mois-ci! On a tout prévu chez JolieBox pour que novembre ne rime pas avec déprime et laisser-aller. Alors, on continue à prendre soin de soi : manucure, épilation, soin du visage, masque pour les cheveux. On profite des journées froides pour s’organiser des soirées et week-ends cocooning dans sa salle de bains. La meilleure arme anti-grisaille? Un joli vernis coloré qui donne du punch. Et quand il s’agit d’une marque culte qui propose les couleurs les plus folles de la planète, c’est encore mieux. Enfin, je vous laisse avec une petite confession personnelle. Mon activité favorite quand il fait froid? Hiberner sous ma couette, un mug de thé bien chaud à mes côtés et ma série de télé préférée du moment…».
C’est le genre de chose qui fait plaisir à lire. J’ai tendance à me laisser aller et à déprimer rapidement en novembre (merci le temps automnal). Cela va changer grâce à la JolieBox!
Vient ensuite le moment de la découverte des produits! Il y avait donc :
  • un vernis à ongles de la marque Essie en full size (le seul produit en full size d’ailleurs). Et quel bonheur! Cela faisait longtemps que je voulais tester cette marque, mais les prix me refroidissaient… J’ai le numéro 37, qui est un mauve pâle mais pas vraiment (cf l’article sur Debout sur le Zinc, on voit la couleur). Le pinceau est large, ce qui est pratique pour l’appliquer! Bref, un gros coup de cœur pour ce produit!
  • un pince à épiler Mademoiselle de la marque Paname Paris. Bon, rien d’extraordinaire, c’est un pince à épiler hein. Mais le design est vraiment mignon, girly à souhait. Se dire que c’est Mère Noël qui nous épile, c’est vraiment classe (ha ha!).
  • un après-shampooing «phytobaume hydratation» de la marque Phyto. Je ne l’ai pas encore testé (je reste fidèle à mon après-shampooing Ultra Doux de Garnier!), mais j’ai entendu du bien de cette marque!
  • une crème de nuit revitalisante Encens de la marque Ren. Autre coup de cœur de la JolieBox. Je ne mets pas de crème de nuit normalement (surtout par flemme), celle-ci révolutionne ma peau! Elle est toute douce le matin! Par contre, j’ai un peu de mal avec l’odeur… Mais vu que je suis seule le soir, ce n’est pas un problème (les joies du célibat!).
  • une huile régénératrice à la grenade de la marque Weleda. Pareil que pour l’après-shampooing, je n’ai pas encore eu l’occasion de la tester (surtout parce que je ne sais pas comment cela s’utilise… Si quelqu’un a des tuyaux, je suis toute ouïe!).
Et petit supplément (c’est cinq produits normalement) : une boîte de Kusmi Tea «Thé Détox». Mais là, alors là… J’étais aux anges en voyant cette boîte! Cela faisait longtemps que je voulais tester ce thé, mais soit je n’en trouvais pas à proximité de chez moi, soit je ne savais pas quel parfum choisir… Celui là est au maté, au thé vert et la cannelle. J’en prends depuis dimanche, il est vraiment délicieux! Dernier coup de cœur de la JolieBox.
Je pense prendre celle de décembre, ainsi que les autres parce que c’est vraiment plaisant de découvrir de nouveaux produits tous les mois, et le prix est vraiment dérisoire vu que les produits proposés! Puis il y a le JolieMag inclut dans la Box depuis novembre, il est vraiment intéressant!
Voilà, n’hésitez surtout pas à vous lancer, vous ne le regretterez pas!  

Debout sur le Zinc

«Du bonheur à l’état brut. Beaucoup d’émotions, de sincérité et de partage».
C’est ainsi que je résumerai le concert de Debout sur le Zinc. J’ai eu la chance de les voir samedi 05 à Rennes en compagnie d’une très bonne amie. Cela faisait longtemps que je rêvais de ce moment-là, je n’ai pas du tout été déçue!
Debout sur le Zinc, c’est un des groupes qui compte beaucoup pour moi. Certaines de leurs chansons font parties de la b.o de ma vie. Il m’accompagne dans mes moments de déprime, de remise en questions, de bonheur. Quasiment tout le temps en fait!
Bon, je n’ai pas du tout aimé la première partie. Un certain Jali, un mélange de Christophe Maé et Ben l’oncle soul… Très peu pour moi. Mais ses musiciens sont très très bons par contre! J’avais donc vraiment hâte que sa prestation se termine…
Puis vint l’entrée de Debout sur le Zinc. Simon Mimoun (un des chanteurs), violoniste et trompettiste) arrive avec un sourire qui annonce la suite du concert. Du plaisir, de la joie, du bonheur. «Comme un frisson» pour commencer. J’ai eu les larmes aux yeux à ce moment-là! Bon, je ne me rappelle plus de l’ordre des chansons… Mais j’ai beaucoup apprécié le fait qu’il y ait un mélange des chansons du nouvel album «La Fuite en avant» et de chansons plus anciennes comme «Elle», «La lettre perdue» (j’ai aussi eu les larmes aux yeux) ou «Les moutons».
Ce qui m’a frappé pendant tout le concert, c’est la complicité qui se dégage des 7 membres du groupe. Des regards et des sourires échangés quasiment constamment. Et la générosité qui en ressort est impressionnante. Il y a eu pas mal de blagues, des chorégraphies assez ridicules mais drôles à effectuer («les petits pois» avant de débuter une chanson. Mais tout le public a suivi, c’était vraiment chouette!),
Mais le summum fut l’après-concert. Les membres du groupe étaient disponibles à côté du stand de merchandising pour discuter, boire un verre et/ou signer des autographes. En les attendant, j’en ai profité pour prendre un poster, un badge et le fameux song book qui me fait envie depuis quelques mois (à moi les reprises de DSLZ au violon!). C’est ce dernier que j’ai d’ailleurs fait dédicacer! Et je remercie vraiment Simon qui m’a redonné l’envie de retoucher à mon violon! 

Bref, j’ai vraiment apprécié ce concert. J’ai un peu de mal à redescendre d’ailleurs… J’étais vraiment dans un autre monde. Et j’aimerais y retourner au plus vite! 

Paulette c’est chouette!

Paulette, Paulette… 
Je suis tombée sur ce magazine au mois de mai, j’ai de suite apprécié le concept. Enfin un magazine qui présente des trucs de tous les jours, des looks abordables (contrairement aux autres magazines qui proposent des vêtements aux prix exorbitants…), tout le monde peut y participer! Un magazine qui nous ressemble, il était temps! 
Donc abonne-toi vite mon enfant, les 3 premiers numéros sont en pré-commande à 9,99€ (ce qui n’est rien pour un tel magazine!). Plus il y aura d’abonnées, plus vite il sera dans les kiosques! Faites montrer le Paulettomètre!
Toi aussi, deviens une Paulette (ou un George !)

Paulette magazine, le lancement papier ! from PauletteMagazine on Vimeo.