Catégorie :

Humeurs

Vis ma vie de bretonne en Alsace

PIN IT!
Devant la Place de la Réunion à Mulhouse
Je sors enfin (un peu) la tête de l’eau pour revenir un peu par ici ! En ce moment, et depuis fin septembre, ma vie se résume (presque) aux marchés de Noël : je me lève marché de Noël, je travaille sur les marchés de Noël en Alsace, je me couche marché de Noël. Mais je me motive en me disant que j’arrive bientôt à la fin de ce que je dois faire dessus. Puis j’ai quand même pu faire d’autres choses que ce sujet, heureusement d’ailleurs ! 
Aujourd’hui, j’avais envie de revenir avec un sujet plus léger, un peu « lolilol ». J’adore faire des « vis ma vie » en gifs, que j’avais par exemple pu faire sur le blog d’une boîte où j’étais anciennement en stage (coucou les filles si vous passez par là ♥). Et là, le changement de région et tout ça, c’est tout de même un bon sujet ! Vous êtes prêt(e)s à vivre ma vie de bretonne en Alsace ? 
Même si les températures sont légèrement remontées ces derniers jours, les semaines d’octobre étaient très très froides. Et c’était juste l’automne… Pour vous dire, mes vêtements pour l’hiver breton ne sont pas trop adaptés à un automne alsacien ! 

Mais on se rattrape en commençant petit à petit à déguster les spécialités de la région, notamment les délicieuses tartes flambées. Puis niveau vin, l’Alsace est plutôt pas mal ! Et si je veux changer un peu, hop je prends la voiture direction l’Allemagne pour chopper de bonnes bières ! 

PIN IT!

Bon, je dois quand même avouer qu’il y a certaines choses qui me manquent : les bonnes bières bretonnes (non non, je n’ai pas de souci avec, tout va bien), les crêpes et les galettes, les copaings et la famille, mais surtout la mer. Et La Mouette aussi. 

En parlant de spécialités alsaciennes, il y a certains noms qui me laissent… bouche bée. Coucou le Baeckeoffe, la Fleischchnacka ou le Beerawecka ! Que je n’arrive toujours pas à prononcer d’ailleurs. Bon, et certaines personnes avec l’accent bien prononcé me font avoir cette tête. 
Je vous disais au tout début que je bouffais du marché de Noël à longueur de journée. Au final, j’ai quand même hâte de voir ça dans la région. Pour la bretonne que je suis, habituée à un unique petit marché de Noël dans les villes, je redeviens une gamine de 3 ans quand je vois les animations au programme ! Entre les villes qui peuvent avoir 5 marchés de Noël différents et celles qui organise des balades en chiens de traîneau, je trépigne en attendant la fin du mois ! 

On m’avait vendu Mulhouse comme une ville pas terriblement jolie, avec pas mal de cassos. Au final, j’arrive toujours à m’émerveiller devant pas de choses dans la ville, notamment les magnifiques maisons colorées ! Et niveau population, c’est comme dans toutes les autres villes : des personnes âgées, des jeunes, des familles et des sosies de Maître Gims. Et puis il y a tout de même une chouette exposition sur la vie de Madame Chantal Thomass en ce moment-même, c’est pas mal non ? 
Bon, je dois quand même avouer que je compte les jours avant de rentrer en Bretagne… Mine de rien, c’est un voyage à préparer bien à l’avance ! Mais j’ai tellement hâte de pouvoir passer un peu de temps en famille et de revoir les copains d’amûr ! 

Donc au final, quand on me demande comment je vis ma vie de bretonne en Alsace, je réponds toujours que c’est vraiment vraiment pas mal pour le moment ! 

Le blog et moi : une histoire d’amour, mais pas que

Ce billet traîne depuis des mois dans mes brouillons… J’y reviens pourtant régulièrement, mais je ne suis jamais satisfaite du résultat. J’écris des mots, que je supprime directement pour tout réécrire, en ayant vraiment peur de le publier. Peur de ne pas trouver les bons termes, de dire des choses de travers et de ne pas réussir à me faire comprendre. Et désolée à l’avance, cela risque d’être très long ! 
Pendant mon adolescence, à l’époque des skyblogs et cowblogs, j’écrivais ce qui me venait en tête, que je sois de bonne ou mauvaise humeur. Ces petits bouts d’internet ont donc recueilli mes peines de cœur, mes moments de joie et d’énervement, etc. Les photos étaient peu recherchées mais me tenaient particulièrement à cœur à ce moment-là, mes billets étaient brouillons et fouillis. J’ai essayé de garder la même veine en ouvrant ce blog en 2011, en améliorant tout de même la qualité des photos. Mais en comparant mes articles actuels et ceux d’il y a quatre ans, il y a une énorme différence. On pourrait penser que cela est normal, beaucoup de choses se sont passés en quatre ans et j’ai énormément évolué. J’avais pourtant l’impression de moins me prendre la tête que maintenant. Je n’essayais pas d’avoir une ligne éditoriale précise, je bloguais vraiment au feeling, sans savoir si cela allait être lu ou pas. Je n’hésitais pas à raconter ce qui se passait dans ma vie, que ce soit positif ou négatif. J’ai pourtant l’impression d’avoir perdu quelque chose ces derniers temps
Pendant un moment, je me suis imposée un rythme de publications soutenu, je m’excusais quand un article n’arrivait pas en temps et en heure. Le terme « imposer » a commencé à me faire vraiment peur (voire angoisser). Pourquoi m’infliger cela ? Pourquoi me mettre dans un tel état pour un espace virtuel ? Pourquoi m’excuser, alors que les lecteurs, derrière leur écran, ne vont pas mourir si un de mes articles n’est pas publié. Pourquoi me priver d’une sortie juste parce que je souhaite écrire tel billet avant ? Comme petit élément de réponse, il y a les partenariats et les articles sponsorisés -plus rares- mais j’y reviendrai plus longuement une prochaine fois. J’ai la chance de recevoir régulièrement des vêtements et des produits à tester, mais les marques attendent en retour une publication. Certaines ont des délais, d’autres non, mais il faut tout de même que cela soit en ligne. Cela fait que le blog perd, je trouve, de son charme. Parce que ce n’est pas forcément plaisant de voir quatre articles à la suite avec uniquement des produits offerts, même si je ne vous mets pas un couteau sous la gorge pour les lire !  
Pendant un autre moment d’égarement, je n’ai pensé qu’à mon référencement. Mais être bien référencé, c’est peut-être bien. Avoir un contenu de qualité, c’est bien mieux, surtout pour être sûr que vous, lecteurs et lectrices, repasserez ici avec du plaisir. Autant vous dire que maintenant, je laisse de côté le SEO et compagnie, en gardant tout de même certains réflexes qui ne sont pas gênant à la lecture, pour faire plus attention à ce que j’écris ici ! 
Au final, c’est ma relation avec ce blog, et la blogosphère en général, qui a changé. Pour autant, je ne crache pas sur mon espace virtuel hein, qu’on soit d’accord. Je ne regrette pas du tout d’avoir cliquer sur le bouton « créer un blog » il y a quatre ans. J’ai grandi en partie grâce à vous, j’ai eu de chouettes opportunités qui n’auraient sans doute jamais eu lieu sans le blog. Je prends toujours du plaisir à lire vos retours, même s’ils sont moins nombreux qu’avant (mais je ne blâme personne, vu que je commente moi-même de moins en moins de blogs). J’ai appris à prendre davantage confiance en moi, notamment en prenant mes tenues en photo et en confrontant mon avis aux vôtres (j’avais plutôt tendance à m’écraser avant). J’ai également rencontré des personnes formidables, dont certaines qui font désormais partie de mon cercle de proches (big up Florence !). Donc oui, ce blog est comme une histoire d’amour, mais pas que
Bravo si vous êtes allé(e)s au bout de ce pavé ! Si vous tenez aussi un blog, je serai ravie de savoir la relation que vous entretenez avec ! 

Mes favoris d’avril

Cela faisait une éternité que je ne vous avais pas montré mes favoris du mois ! En avril, j’ai passé mon temps à lire des magazines, des bouquins et des blogs. J’ai également adopté un mois (presque) « no make-up », en me contentant du strict minimum. Je dois avouer qu’au début, j’étais un peu perturbée de sortir « nue ». Désormais, c’est en sortant maquillée que je bloque devant le miroir. Et comme je l’avais dit un précédent article, je me lève tous les jours à 5h, autant vous dire que la couette est plus nécessaire qu’appliquer du rouge à lèvres ! 
Autre coup de coeur ce mois-ci : Etsy m’a donné carte blanche pour réaliser une sélection mode. En hommage à ma Team Croquettes, j’ai concocté une wishlist à base de bouledogue, de chat mais pas que ! Je vous invite à voir tout ça sur le blog d’Etsy. En tout cas, c’était un plaisir de réaliser cette sélection ! Et puis, j’ai eu des petites palpitations au coeur en voyant mon nom apparaître dans la dernière newsletter d’Etsy, hiiii :’) 
Allez zou, je vous présente mes favoris en détail ! 

Ce mois-ci, j’ai adoré lire trois magazines : As You Like, Flow et Green Attitude. Et là, vous vous dites : « quelle originalité pour une blogueuse ! ». Alors oui, toutes les personnes lisant des blogs ou passant beaucoup de temps sur Instagram n’ont pas pu passer à côté d’As You Like, le nouveau bébé de Prisma Media. Une sorte d’Hellocoton sur papier en fait ! Et j’ai adoré ce format, même s’il reste encore des améliorations à faire. Verdict au prochain numéro ! 
J’ai craqué pour Flow dès la sortie du premier numéro, je n’ai pas pu résister au deuxième ! Autant vous dire que je suis totalement accro à ce magazine, qui permet de se questionner sur soi-même, ce qui nous entoure et donne envie de changer de mode de vie. Je suis fan des petits goodies en cadeau, un petit plus qui fait vraiment plaisir. Bref, ce magazine, c’est une réelle bulle d’évasion au quotidien, que je prends toujours le temps de savourer lentement. 
Enfin, j’ai adoré lire le dernier numéro de Green Attitude, ce chouette magazine qui me donne encore plus envie de faire attention à ma manière de consommer et de me tourner beaucoup plus vers des produits bio et naturels, que ce soit pour les cosmétiques, les vêtements ou des objets de déco. Et j’aime également faire de chouettes découvertes 100% made in France ! 

Trois produits de beauté ont également eu mes faveurs en avril ! Je commence tout d’abord par le gel douche de Bodia Nature. J’aurai l’occasion de vous présenter cette marque plus en détail dans un prochain billet, mais je tenais absolument à vous présenter cette petite merveille. Quand le printemps pointe le bout de son nez, j’ai des envies d’odeurs fruités et gourmandes. Ce gel douche est au miel et le citron, avec une forte dominance de l’agrume. En tant que grande fan de citron, j’approuve cette senteur ni trop chimique et ni trop imposante. Elle me donne juste envie de filer acheter de la glace au citron ou de préparer un cake au citron. Bref, énorme coup de coeur, je ne me lasse pas de faire « Mmmmmh » sous la douche :p 
Mes lèvres ultra sèches ont adoré le baume à lèvres très réparateur de Vita citral (offert). J’étais un peu sceptique au début, le goût n’est pas terrible terrible et j’ai un peu de mal avec son application (l’embout est en biais, il faut appuyer sur le tube pour s’en appliquer, un peu comme certains gloss bas de gamme). Par contre, au niveau de l’hydratation et de la réparation, il tient vraiment ses promesses ! En quelques minutes, les lèvres sont de nouveau toutes douces, sans gerçure ni quoi que ce soit, ce qui est assez fou à voir la première fois. Bref, je ne suis pas prête de m’en séparer ! A noter qu’il existe une crème pour les mains dans la même gamme, qui répare également en deux deux les mains les plus sèches !  
En parlant de crème et de mimines, je vous présente mon chouchou depuis presqu’un an, la crème pour les mains de Lavera. Elle est à l’amande douce et au beurre de karité bio, ce qui permet une hydratation au top. Son odeur est toute douce, comme pas mal de produits de la marque en fait ! Et point positif : elle ne laisse pas les mains poisseuses, grasses, avec l’impossibilité de prendre n’importe quel objet dans ses mains. Elle m’a coûté aux alentours de 5-6€ en biocoop, un prix peu élevé vu sa durée de vie ! 
Je suis fan de mon portable, mais il a l’inconvénient de se décharger très rapidement. Ca m’est déjà arrivé pas mal de fois de rentrer chez moi le soir avec la batterie à plat, ce qui est un peu contraignant quand on doit boire un verre avec des amis ou retrouver l’amoureux à un endroit précis. Quand j’ai vu que le dernier Biba était vendu avec un chargeur de batterie, je n’ai pas hésité à le prendre (le magazine sera bientôt donné à une cabinet médical). J’ai dû payer le tout moins de 5€, et j’en suis ultra satisfaite ! La recharge est bien plus rapide qu’avec mon propre chargeur à la maison et il peut se transporter très facilement dans le sac. Son seul inconvénient, c’est qu’il ne permet d’effectuer qu’une recharge de portable à la fois. 

Enfin, ma maman m’a récemment gâtée et m’a offert cette magnifique petite blouse. J’étais justement en quête de blouse pour la saison, j’ai enfin trouvé mon bonheur ! J’espère vous la présenter très vite dans un prochain look 🙂 

Et vous, quels sont vos favoris du mois d’avril ? 

30 petites choses sur moi

Après avoir lu ce genre d’articles sur les blogs de Daphné et Angéline, j’ai à mon tour eu envie de me lancer. Avec un peu de recul, je me rends compte que je me livre peu à vous, par pudeur et par envie de garder pas mal de choses pour moi (un peu contradictoire pour une blogueuse, non ?). Mais aujourd’hui, je me bouge le popotin et vous livre 30 petites choses sur moi 🙂 
1. Je suis un ventre sur pattes, vraiment. Manger est bien un des plus grands plaisirs dans ma vie ! 
2. J’ai eu mon permis de conduire du 2e coup, alors que je n’avais fait aucune faute lors du premier passage (et que même mon moniteur, présent dans la voiture, ne comprenait pas). Aujourd’hui encore, je suis persuadée que l’examinateur s’est trompée avec la fille qui passait son permis avant moi (une fille qui confondait la droite et la gauche et n’hésitait pas à prendre des sens interdits…)
3. J’ai un problème d’équilibre. Si je suis accroupie et que quelqu’un me pousse, je tombe comme un pierre sur le côté.  
4. Je jure énormément – promis, je vais arrêter de dire « putain » un jour « . 
5. Je suis ultra fan de bières, de vin et de whisky. 
6. Depuis que la Team Croquettes est rentrée dans ma vie, je parle d’eux tout le temps. Un peu comme une mère le fait en parlant de ses enfants (ou une grand-mère en parlant de ses petits-enfants)
7. J’ai longtemps été pessimiste. Je me soigne depuis quelques années en voyant la vie du bon côté ! 
8. Ça va faire plus de deux ans que je suis vraiment amoureuse de quelqu’un. 
9. Depuis quelques années, je suis devenue très casanière. Je préfère passer du temps chez moi plutôt qu’à l’extérieur, alors que je ne rêve que d’une chose : voyager le plus possible. 
10. Je suis myope comme un taupe, je panique si je ne retrouve plus mes lunettes ou mes lentilles (un objet à 20 cm de mes yeux devient flou)
11. Le seul moyen de me faire boire un café, c’est de me préparer un moka. 
12. Je vous parlais de mes problèmes d’équilibre plus haut… C’est encore plus voyant sur un vélo. Soit je tombe, soit j’arrive à pédaler mais je ne dois surtout pas m’arrêter (au risque de tomber)

13. Je suis une fille indécise avec un niveau de confiance en soi qui joue du yoyo. Je remarque surtout cela par rapport à mon blog, pour lequel je me remets souvent en question. 
14. Je peux paraître bordélique. Mais dès que je me dis qu’il faut faire le ménage, cela peut me prendre de longues heures (surtout s’il faut trier des papiers, faire la poussière ou nettoyer les placards et le frigo). 

15. Je suis une fille timide, même si je sens que cela est moins « maladif » qu’avant (avec une envie de pleurer quand il fallait demander le pain à la boulangerie, etc)

16. Quand je suis déprimée, triste, énervée ou que quelque chose me tracasse, j’ai un ton de voix ultra monotone et une grande difficulté à bien articuler mes mots. 
17. Je suis toujours mal à l’aise quand on me dit « Tu es blogueuse ? ». Et je déteste mettre ce « statut » en avant de toute manière. 

18. J’ai joué du violon pendant une douzaine d’années. Depuis cet hiver, à force d’écouter en boucle les Quatre Saisons de Vivaldi (la version de Nemanja Radulovic est magnifique d’ailleurs), mes doigts réclament un nouveau violon. Les vibratos me manquent, ainsi que tendre mon archet et accorder mon violon. 
19. En parlant de musique, je rêve d’apprendre à jouer du piano et de la batterie. J’ai appris quelques trucs à la guitare toute seule, mais ce n’est pas l’instrument qui me botte le plus.
20. J’ai un humour parfois pas drôle. La faute à l’amoureux ça (oui, c’est mieux de rejeter la faute sur les autres :p)
21. J’essaie de rire de tout. Surtout face à des personnes âgées qui me disent « Mais vous comprenez le français ? Sinon je parle plus lentement ! », « Je vois des gens comme vous, de votre famille, passer devant chez moi » ou « Mais je ne comprends pas quand vous parlez, vous avez un accent ! » (phrases réellement entendues lors de mon été en tant qu’aide à domicile)
22. Pour reprendre le point du dessus, j’ai des origines cambodgiennes. Le seul inconvénient : avoir été habituée à une excellente cuisine asiatique, et donc être très difficile quand on va dans un restaurant (en comparant sans cesse les plats du resto et de ma mère)
23. Je déteste entendre des gens crier ou hurler. Ça me procure des frissons et me paralyse instantanément. 
24. J’adore les jeux vidéos, et ça me manque beaucoup actuellement. J’ai hâte de pouvoir me prendre de nouveau une console ! 
25. Je pleure devant les films où un animal meurt. Pareil devant les documentaires/émissions/séries (mention spéciale à « Pittbulls et prisonniers », émission devant laquelle j’ai toujours la larme à l’oeil)
26. How I Met Your Mother est la série que j’ai le plus regardé. Je suis encore en train de les visionner en ce moment, ça doit être la 7e fois ! 
27. Comme pas mal de personnes, je collectionne les carnets. Mais la moitié de ma collection n’a pas été utilisée.
28. Dès que je stresse, je fume beaucoup beaucoup et c’est mal.
29. Il y a 4 produits indispensables dans ma cuisine : du thé, mon cuiseur à riz (utile pour cuire des légumes à la vapeur), une bouteille de sauce Maggi et une bouteille de Sriracha.
30. J’adore le chocolat noir, même si j’ai super mal au ventre juste après.
Et vous, vous me racontez des petites choses sur vous ?