Pendant le confinement, je me suis plongée dans toutes les impressions de photo que j’avais pu faire au fil des années, afin de faire du tri et de me changer les esprits quelques minutes. Et puis je me suis rappelée à quel point j’étais contente à chaque fois de retomber sur toutes ces photos, de rigoler en montrant telle ou telle photo à l’amoureux, de sourire devant les albums photos ou encore hurler de rire face à une photo Instax d’Orient et moi sur le canapé lors d’une soirée trop arrosée (true story). Je prends encore plus cette habitude en automne, en les regardant en étant bien au chaud sous mon plaid ou ma couette ♥. J’avais aujourd’hui envie de vous montrer tous les supports auxquels j’ai recours pour mes impressions photos, c’est parti !

Les livres photos

Cela fait seulement 3 ans que je me motive à réaliser un livre photo de nos vacances. Et même si c’est un peu laborieux sur le moment entre le traitement et la sélection des photos (sans parler de l’agencement du livre en lui-même !), je suis toujours ravie du résultat ♥. En plus, j’adore pouvoir rapporter chaque nouveau livre lors de nos retrouvailles en famille, pour qu’on puisse en montrer plus qu’une ou deux photos traînant dans nos smartphones !

J’ai réalisé mon premier livre photo de vacances à l’étranger en 2017 suite à notre voyage à Porto, via Saal Digital (vous pouvez en voir plus sur ce post Instagram).  Début 2019, je m’attaquais à réaliser un livre photo de nos vacances dans le Sud avec Florence et nos amoureux respectifs, en profitant d’une collaboration avec Atelier Rosemood (plus de détails ici). Puis après deux semaines au Canada en octobre 2019, je me suis précipitée sur une offre de fin d’année Atelier Rosemood pour réaliser un livre photo avant Noël, ce qui tombait à pic vu que je voulais absolument montrer toutes les photos à ma mère pendant les repas de famille prévus (auxquels je n’ai pas pu me rendre à cause des grèves SNCF). Mais peu importe, c’est sûrement l’album dont je suis le plus fière parce que ces vacances de deux semaines étaient parfaites, à en prendre plein les mirettes en Gaspésie et à profiter à fond de nos amis ! Je remercie d’ailleurs Florence pour la photo utilisée en couverture de l’album photo, qui représente merveilleusement ces deux semaines canadiennes en leur compagnie ♥

En tout cas, je vous recommande à 100% de passer par l’Atelier Rosemood pour vos livres photos, je n’ai jamais été déçue et l’impression est vraiment à tomber (et ne bouge pas au fil des mois et des feuilletages de pages) ! Le prix pour ce type de livre photo à couverture souple commence dès 15 € (service de retouche inclus).

 

Les impressions photo sur papier glacé

Dans la même veine que les albums montrés ci-dessus, je prends aussi également plaisir à imprimer des photos plus « random », pas forcément sur une thématique de vacances ou autres, mais qui me rappellent des doux souvenirs. J’ai pu tester au fil des années de nombreux sites d’impressions photos, et c’est désormais vers Cheerz que je me tourne la plupart du temps, notamment pour leur rapidité et l’excellent rapport qualité-prix (et sans collaboration) ! Il faudrait que je prenne soin de noter les dates au fur et à mesure pour ne pas perdre le fil de mes souvenirs, mais j’aime beaucoup ajouter ces tirages photos à quelques endroits de mon intérieur (notamment ma chambre qui possède une guirlande de photos face au lit) à changer au fil des saisons, ou encore dans mon bullet journal. Mais cela passe aussi pour décorer un bureau, j’avais pris soin de sélectionner quelques photos pour les poser sur mon espace de travail de mon ancien job, une bonne manière de m’approprier cet environnement !

Pour informations, cette Cheerz box classique est à 17 € pour entre 30 et 40 photos imprimées.

 

Les instantanés : Kodak et Instax

Je possède un Instax Mini 8 de Fujifilm depuis 4 ans, et je ne me lasse pas de l’utiliser ! Au départ, je l’utilisais énormément pour prendre des photos de mon quotidien, mais j’aime bien aussi avoir à portée de main un appareil photo instantané pour nos voyages avec l’amoureux. Ce petit Instax m’a suivi à Barcelone, à Porto, mais aussi pour nos trajets de retour en Bretagne. Pour notre dernier voyage canadien, j’avais un peu qu’il lui arrive un problème dans l’avion (ne me demandez pas pourquoi, mais ça me faisait vraiment peur) et pas l’envie d’avoir de multiples recharges de feuilles photos pendant nos randonnées/balades, j’ai donc opté pour un appareil photo jetable Kodak, le même que celui que je possédais en étant enfant ! Et j’ai adoré utiliser ce Kodak, même s’il est vraiment difficile de maîtriser la lumière et que j’ai toujours eu peur que la scène soit floue, même si cela fait partie du jeu. Et quel plaisir d’attendre le temps que les photos soient développées (comme quand j’étais plus petite), avec la petite excitation/peur en ouvrant le paquet contenant les photos (en priant très fort pour qu’elles ne soient pas loupées). Pour informations, je suis passée par la Fnac pour le développement du Kodak, le temps d’attente n’était pas trop long et le prix vraiment abordable (aux alentours de 10€ pour une trentaine de photos selon mes souvenirs).

J’ai choisi de conserver les photos de l’Instax et du Kodak dans des albums photos, pour penser à les feuilleter plus souvent : les albums photos adaptés aux Instax ont été achetées chez Hema (moins de 5€ je crois), et celui des photos Kodak vient de DM à Kehl (leurs rayons photos est hyper intéressant, ce mignon album photo ne m’a coûté que 3€).

Et vous, vous êtes adeptes des impressions photos ?