«Du bonheur à l’état brut. Beaucoup d’émotions, de sincérité et de partage».
C’est ainsi que je résumerai le concert de Debout sur le Zinc. J’ai eu la chance de les voir samedi 05 à Rennes en compagnie d’une très bonne amie. Cela faisait longtemps que je rêvais de ce moment-là, je n’ai pas du tout été déçue!
Debout sur le Zinc, c’est un des groupes qui compte beaucoup pour moi. Certaines de leurs chansons font parties de la b.o de ma vie. Il m’accompagne dans mes moments de déprime, de remise en questions, de bonheur. Quasiment tout le temps en fait!
Bon, je n’ai pas du tout aimé la première partie. Un certain Jali, un mélange de Christophe Maé et Ben l’oncle soul… Très peu pour moi. Mais ses musiciens sont très très bons par contre! J’avais donc vraiment hâte que sa prestation se termine…
Puis vint l’entrée de Debout sur le Zinc. Simon Mimoun (un des chanteurs), violoniste et trompettiste) arrive avec un sourire qui annonce la suite du concert. Du plaisir, de la joie, du bonheur. «Comme un frisson» pour commencer. J’ai eu les larmes aux yeux à ce moment-là! Bon, je ne me rappelle plus de l’ordre des chansons… Mais j’ai beaucoup apprécié le fait qu’il y ait un mélange des chansons du nouvel album «La Fuite en avant» et de chansons plus anciennes comme «Elle», «La lettre perdue» (j’ai aussi eu les larmes aux yeux) ou «Les moutons».
Ce qui m’a frappé pendant tout le concert, c’est la complicité qui se dégage des 7 membres du groupe. Des regards et des sourires échangés quasiment constamment. Et la générosité qui en ressort est impressionnante. Il y a eu pas mal de blagues, des chorégraphies assez ridicules mais drôles à effectuer («les petits pois» avant de débuter une chanson. Mais tout le public a suivi, c’était vraiment chouette!),
Mais le summum fut l’après-concert. Les membres du groupe étaient disponibles à côté du stand de merchandising pour discuter, boire un verre et/ou signer des autographes. En les attendant, j’en ai profité pour prendre un poster, un badge et le fameux song book qui me fait envie depuis quelques mois (à moi les reprises de DSLZ au violon!). C’est ce dernier que j’ai d’ailleurs fait dédicacer! Et je remercie vraiment Simon qui m’a redonné l’envie de retoucher à mon violon! 

Bref, j’ai vraiment apprécié ce concert. J’ai un peu de mal à redescendre d’ailleurs… J’étais vraiment dans un autre monde. Et j’aimerais y retourner au plus vite!