On se retrouve aujourd’hui  avec mes Five Senses de ces derniers temps. Dans une autre vie, je serais une personne vraiment assidue. Mais pour l’instant, je n’arrive pas (ou plus) à maintenir un rythme par ici… Tant pis, je vais avoir du mal à faire des Five Senses qui représentent réellement mon mois écoulé ! En tout cas, la fin du mois d’août a été ponctuée par quelques visites amicales à Strasbourg, qu’est-ce que ça fait du bien ♥. J’espère que tout va bien de votre côté et que votre été s’est passé comme vous le souhaitiez, qu’il y ait eu des vacances ou non !

Le toucher

Si vous saviez comme je n’ai jamais aimé les espadrilles… jusqu’à ce que j’en porte et que je change d’avis ! J’avais envie de changer un peu de mes Birkenstock et des sandales, c’est le parfait compris. Même si je ne peux pas parcourir des kilomètres avec ces chaussures au pied, elles sont tout de même agréable au quotidien (pour me rendre au travail ou juste faire quelques courses). Il s’agit ici du modèle Rayette de Art of Soule, une marque française dont les espadrilles sont fabriquées dans le Sud de la France. J’avais déjà eu une paire d’espadrilles plus jeune (que j’avais détesté, elles s’étaient décousues en 3 jours), et ce modèle n’a vraiment rien à voir ! La toile utilisée ici est rigide et de bonne qualité, tout comme la corde jute qui semble vraiment très solide (et je les ai pourtant déjà beaucoup portées).

J’ai également profité des soldes d’été pour me racheter une trousse de toilette ! Cela faisait 2 ans que je me traînais une trousse de toilette Hema, que j’avais acheté en urgences avant un départ en vacances. En juin, l’amoureux a (malheureusement, ou non) cassé la fermeture éclair de cette dernière en voulant faire nos sacs avant de rentrer de Nantes à Strasbourg. J’y ai vu un signe pour choisir quelque chose de plus rigide, et qui me convienne parfaitement au niveau de la forme, de la couleur et de l’éthique. C’est du côté de La Cerise sur le Gâteau que j’ai trouvé mon bonheur, avec le modèle de trousse de toilette Iona cube (le plus grand format), couleur encre. Je l’ai payé 22,40€ au lieu de 32€, un prix qui peut paraître élevé dans un premier temps mais qui s’explique totalement : les produits de la marque sont fabriqués au Portugal, la qualité du tissu est dingue, et toute la trousse est vraiment solide. Vous vous doutez bien que j’ai fait beaucoup de tests avec la fermeture éclair pour voir si elle pouvait tenir le coup ou non, et rien à signaler pour l’instant. Bref, si vous êtes à Strasbourg et que vous souhaitez vous procurer cette trousse sans passer une commande en ligne, je vous invite à faire un tour dans le concept-store Curieux  !

 

L’odorat

Copyright photo : Hanapiz

Je ne me partage pas très souvent de liens vers des campagnes de crowdfunding, surtout par manque de temps (à chaque fois que j’ai eu envie de le faire, c’était à quelques minutes de la fin, hum…). Mais aujourd’hui, j’ai eu envie de vous parler de Hanapiz, une marque dédiée au chanvre bio (soins, accessoires, etc). Derrière cette marque se cache Laurie, une adorable personne avec laquelle j’avais déjà pu parler puisqu’elle m’avait fait découvrir les produits Les Savons de Joya et Les Thés de Caroline (que je connaissais déjà avant).  Elle a lancé une campagne de financement participatif qui se termine demain pour développer un produit majeur dans sa gamme de cosmétique : un shampoing solide. J’ai plus que hâte de voir grandir sa marque ! En attendant, je pense fortement craquer pour un de ses savons surgras, le Sun is Shining et sa belle couleur orangée me font particulièrement de l’oeil ♥
À noter que tous les produits sont fabriqués en France (Lot-et-Garonne pour l’huile de chanvre), avec une composition plus que correcte et surtout sans cruauté envers les animaux !

Pour en savoir plus : site / Instagram / Facebook

Le goût

Je l’ai déjà présenté sur Instagram, mais le smoothie bowl a un peu révolutionné mes petit-déjeuners ! Je suis une adepte du muesli au chocolat avec du lait d’amandes depuis deux ans, mais il y a toujours certaines périodes de l’année où mon estomac se noue dès le réveil (avec ou sans réelle cause). Dans ces moments-là, je me forçais toujours à avaler quand même un petit quelque chose, ce qui me rendait légèrement malade plus qu’autre chose. Après avoir vu une tonne de vidéos sur les smoothies bowl, j’ai eu envie de le tester pour voir si cela pouvait fonctionner. Ici, il s’agit d’un mélange de fruits rouges (ne me jetez pas des tomates parce qu’ils sont surgelés alors que ce sont des fruits de saison), avec un peu de lait d’amandes, du muesli au chocolat, de la noix de coco râpée et quelques amandes. OH MON DIEU QUE C’EST BON ! C’est vraiment LE petit-déjeuner parfait en cas de canicule parce qu’il est à la limite du glacé, avec une texture parfaite pour l’estomac noué (en ayant tout de même un peu de quoi mâcher).

 

La vue

J’attendais avec impatience la sortie de la BD « Le silence des étoiles » de Sanäa K., et j’ai déjà tellement hâte qu’il y ait une suite ! Je suis Sanäa.K depuis des années, sur son blog et sur son compte Instagram. J’ai toujours aimé sa manière de dépeindre les petits détails de la vie, sans filtre non plus sur son propre métier. Et pour cette bd, c’est bien simple : je l’ai dévoré en 40 minutes juste après l’avoir acheté (et encore, j’ai pris mon temps parce que je voulais ne pas le finir trop vite). On est ici bien loin d’une histoire d’amour romancée puisqu’on y suit Sanäa suite à une rupture amoureuse. On la voit tenter de se reconstruire en mettant de côté ce qui peut lui rappeler son ex, le pouvoir de l’amitié dans ce genre d’épreuve, les hauts et les bas de son métier (et non, la visibilité ne paie pas un resto ou un loyer).  J’ai ri, souri de nombreuses fois pour des petites références placées par-ci par-là, eu les larmes aux yeux pour certaines phrases… Bref, un gros coup de cœur !

Par ailleurs, lors d’un énorme tri chez moi, j’ai ressorti du fin fond d’un carton mon Roniflex x3000 qu’un ami m’avait donné il y a des années. Impossible de savoir s’il fonctionne encore, mais dans le doute, j’ai tout de même inséré une pellicule et déjà pris quelques clichés avec. En attendant de terminer la pellicule et de la développer, je m’amuse à prendre du temps pour saisir quelques instants, en réfléchissant plus profondément à comment prendre la photo. Je n’ai plus cette sensation depuis le numérique, surtout en ayant récemment changé de reflex numérique et en prenant toujours 10 000 photos à la suite. En tout cas, ce Roniflex x3000 est vraiment facile à glisser dans mon sac à main puisqu’il est vraiment très très léger, et fonctionne sans pile. Réponse dans quelques mois pour savoir s’il est toujours en état de marche, je vous montrerai quelques photos si le développement s’avère positif !

 

L’ouïe


On termine cette édition des Five Senses en musique avec mon coup de coeur de l’été : le groupe Deluxe. J’avais déjà écouté les précédents albums du groupe, en trouvant la musique sympa mais sans plus. Puis je les ai vu en concert au festival Décibulles, après la sortir de leur album « Boys & Girls ». Et wouah, quel concert ! Le groupe se donne vraiment à fond, la scénographie est magnifique, il y a de la moustache de partout, et ce dernier album est plus que dansant. Chaque morceau est parfait, tantôt doux et tantôt énergique, l’album parfait à écouter un matin d’été pour se motiver à aller au travail alors que tout le monde est en vacances ♥