Quand on me parle de Nina Ricci, je pense de suite aux parfums, à quelque chose de frais, délicat, fruité, féminin. Hier soir, en compagnie de Florence et Juliette, nous étions invitées à découvrir la première collection de linge de maison de Nina Ricci et ce fut une très belle découverte (et une très belle soirée en très bonne compagnie), à l’image de la marque.

On a même eu droit au tapis rouge en rentrant ! 
Cette soirée fut aussi le moment de plus s’intéresser à cette marque. 
Maria Adélaïde Nielli, dite Nina Ricci,  s’est lancée dans la confection de parfum dès 1946, avec le très célèbre L’air du temps. Dans les années 50, la marque s’ouvre vers le prêt-à-porter et les lignes d’accessoires.  En 1992, la marque s’ouvre aux cosmétiques. Et cette année, la marque s’ouvre au linge de maison.  L’esprit de la marque est « Servir les femmes et non se servir d’elles ». 
De mon côté, je ne connais que le fameux Nina de Nina Ricci, le parfum en hommage à la créatrice, que j’ai porté pendant très longtemps, ainsi que ma mère. C’était surtout le flacon en forme de pomme qui m’avait tapé dans l’oeil (et qui continue à me faire envie. Dès que mon Flower by Kenzo sera fini, je pense retourner chez Nina!). Et cette odeur reconnaissable du premier coup, unique. Et j’aime énormément l’image qui se dégage de cette marque : romantique, contemporaine, délicate, élégante. 
En arrivant dans la boutique, un imposant lit trônait au milieu de la boutique, avec une magnifique parure de lit nommée Pléïade, qui a fait l’unanimité auprès des filles (mais pas que!). L’ensemble donne envie de se rouler en boule dedans et de ne plus jamais en sortir (ou de mettre son lit en plein milieu des fleurs, mais c’est plus compliqué à réaliser hé hé). L’esprit cocooning, délicat, fleuri est très présent. Les couleurs de la collection sont aussi très délicates avec de l’ivoire, du perle, du mauve, du jaune, etc avec des petits détails comme des galons de broderie anglaise. Les noms sont aussi délicats et invitent au rêve : Point du jour, Ecume des jours, Belle de nuit, Eglantine, Stella, Pléïade, Clair de lune, Fleurs sauvages, Marguerite, Dolce Vita, Flore, Mistral, Alizé. 
Et je ne peux que aimer cette collection : elle se nomme Songe d’une nuit d’été, une référence directe à Shakespeare je pense (et la pièce du même nom est la seule que j’ai lu avec énormément de plaisir en anglais)

THE plaid de la mort qui tue, totalement en laine d’agneau. Autant vous dire qu’au toucher, il est très agréable. Et  il  donne tellement envie de se rouler en boule dedans et de vivre la Dolce Vita ! 

 Et depuis cette soirée, je rêve d’avoir une magnifique parure de lit de la marque, même si je sais que c’est juste impossible avec mon budget étudiant. Mais qui sait, pour plus tard ! Parce que même si c’est investissement, cela vaut vraiment le coup. La qualité est plus qu’au rendez-vous, les tissus sont très agréables à toucher. 
Après cette session photo (j’ai fait mon cliché de l’asiatique accrochée à son appareil photo, prenant tout en photo dans le moindre détail ^^), nous avons eu droit à une coupe de champagne (enfin pas qu’une !) et à une dégustation de petits fours. C’était aussi le moment de parler avec la gérante de boutique et l’organisatrice de l’événement, ce qui fut très intéressant et enrichissant. Cela me motive encore plus à continuer ce blog et à entamer les différents projets que j’ai en tête depuis plusieurs mois.  

Et le meilleur pour la fin, nous avons aussi eu droit à un cadeau en repartant. Un magnifique coussin de la collection « Songe », une exclusivité vu qu »il fait parti de la collection Automne-Hiver 2013 (qui n’est donc pas encore sortie)! Autant dire que pour le moment, c’est un petit trésor. Je le chouchoute beaucoup même si j’adore poser ma tête dessus (il est tout moelleux ♥). 
Coucou le sac trop classe ! J’en ai fait baver plus d’une dans le métro ! 

Cette événement avait lieu dans la boutique Alexandre Turpault qui propose aussi du linge de maison à tomber. Et pour les plus petits budgets, il y a juste à côté West Affaires. Le tout est situé au 14 et 16 rue Poullain Duparc à Rennes
Bref, c’était une agréable soirée qui nous en a mis plein la vue ! Merci à Juliette de nous avoir proposé de l’accompagner ♥