Cela fait quelques temps que l’envie de faire moi-même des cosmétiques me tente. Pourquoi? Tout simplement parce que les produits que l’on trouve en magasin sont soit testés sur les animaux (ce que je refuse catégoriquement), soit ils sont bourrés de conneries (silicone, paraben, etc), soit les deux. C’est d’ailleurs l’article de Sandra qui a fait un gros déclic dans ma tête (avec une super liste à garder sur soi d’ailleurs!). Et attention, pavé en vue (parce que j’ai beaucoup de chose à dire sur le sujet!)!

Après avoir aussi regardé les articles de Bahya et de Jola, j’ai passé ma commande sur Azoma-Zone (mon site chouchou depuis un an, c’est même étonnant que je n’en ai pas parlé ici plus tôt!). Tout est certifié bio et one voice, de quoi faire plaisir! En regardant les compositions de plus près, rien de dégueulasse dedans (on ne sait jamais. Je vérifie toujours maintenant, je me suis faite avoir trop de fois en achetant un produit soit-disant clean mais qui ne l’est pas au final!). La commande arrive très rapidement (sous 48h) et tout est bien emballé!

J’ai pris : 
-du gel d’aloe vera
-l’huile végétale de Yangu
-l’hydrolat de pamplemousse
-l’hydrolat de bleuet
-l’huile essentielle de géranium
-fragrance cosmétique
-une pompe vide
-2 sprays (à mettre sur les hydrolats)

De ces produits, j’en ai utilisé certains pour faire une crème pour le visage. D’autres servent de tonique pour le visage.

Le gel d’aloe vera s’utilise pour quasiment tout. Cela fait un an que je l’utilise en coiffant après mon shampoing, pour bien redéfinir mes boucles. Il est beaucoup plus efficace que n’importe quelle mousse bouclant, avec l’effet carton en moins. Il a aussi des vertus apaisantes, cicatrisantes, hydratantes, nourrissantes, purifiantes, régénérantes, astringentes et raffermissantes. Je le teste en ce moment pour mon visage.

L’huile végétale de Yangu s’utilise pour les soins de la peau et des cheveux. Elle a des propriétés matifiantes et sébo-régulatrices convenant aux peaux mixtes et grasses à problèmes. Et elle peut aussi aider à discipliner les cheveux bouclés et afros.

L’hydrolat de bleuet est connu pour apaiser les yeux apaiser et réparer les yeux fatigués ou irrités, sujets aux allergies. Ayant des lentilles et une allergie au pollen tout le printemps/été, il me fallait un complément aux collyres. L’odeur est très forte, j’ai eu du mal à m’y accomoder au début mais il est vraiment efficace! Je ne l’ai pas encore utilisé comme tonique par contre (il tonifie le tissu cutané).

L’hydrolat de pamplemousse est tonifiant et rafraîchissant, il nettoie la peau, resserre les pores, ravive les teints fatigués et soulage les démangeaisons cutanées. Je l’utilise en tonique et l’odeur est vraiment agréable. Ayant le teint plutôt terne (merci la clope!), il la réveille quasiment instantanément.

L’huile essentielle de géranium est astringente, un bon tonique cutanée. Elle unifie et illumine le teint.

Pour la crème, j’ai suivi le mélange de Bahya c’est à dire 50% de gel d’aloe vera, 50% d’HV, une goutte HE et une goutte de fragrance. J’ai utilisé l’huile végétale de Yangu et l’huile essentielle de géranium. Bien sûr, si cela vous tente de le faire, vous pouvez changer les huiles végétales et essentielles selon votre type de peau (toutes les informations sont disponibles sur le site). Je l’utilise depuis quelques jours matin et soir, ma peau est parfaitement hydratée et l’odeur est agréable. Par contre, il y a un peu d’huile qui reste mais cela s’enlève facilement en tamponnant le visage avec un mouchoir. Et j’utilise les hydrolats purs. 

Et pour la crème, le prix pour 50 ml est de 3,52€ (sachant qu’avec ce que j’ai en stock, j’ai de quoi en faire 2 ou 3 autres). Très bon rapport qualité/prix en fait!