Maille tricolore, jupe simili et bottines d’automne

Ce mois d’octobre a été une véritable bouffée d’air frais. Après un mois de septembre tumultueux, j’ai enfin eu l’impression de voir une lueur d’espoir par rapport à mon avenir. Il y a eu des moments de détente (une pause bien-être au Hammam Les Cent Ciels pour être plus précise), des rencontres très intéressantes qui ont remonté la niveau de confiance que j’ai en moi. Il y a aussi eu des retrouvailles, le plaisir de revoir des têtes familières et les larmes cachées quand il est l’heure de se dire « au revoir » (mais ce ne sont que des « au revoir » et non des adieux). Il y a surtout eu cette sensation d’enfin reprendre les choses en main, d’un point de vue personnel mais aussi professionnel !Lire la suite

Une pause bien-être au Hammam les Cent Ciels

Comme je vous disais dans mes précédents billets, le mois de septembre a été très très compliqué pour moi sur beaucoup de point : le blues du retour de vacances, une nouvelle période de chômage à appréhender, revoir mon budget avec des revenus plus réduits, des problèmes médicaux… Bref, un véritable ascenseur émotionnel qui a mis mon corps à mal. Lorsque Delphine du Hammam Les Cent Ciels à Strasbourg m’a contacté pour découvrir ce lieu de détente, j’y ai vu une véritable bouffée d’air frais ! Le rendez-vous était donc pris pour le 3 octobre, pour tester le rituel Plénitude qui dure 2h30.Lire la suite

Five senses #2

Me voici de retour avec une nouvelle édition des Five senses ! Petite piqûre de rappel pour celles et ceux qui arrivent : la série des « Five senses » est une sorte de « favoris du moment », mais plus axés sur ce qui a pu titiller mes cinq sens récemment. Lire la suite

Ôde à l’automne

Ah, cher automne… Je suis plus que ravie que tu sois de retour ! Après un été caniculaire, je suis contente que toi et tes douces températures soyez (presque) installées. Je déteste les jours de chaleur pendant lesquels l’air semble me manquer, surtout en n’étant plus à proximité de l’océan. Mon meilleur ami pendant cette période a été le brumisateur, mais je préfère largement les journées rythmées par les nombreuses tasses de rooibos préparées au fil des heures. Lire la suite