J’ai eu la chance de participer aux matchs de la rentrée littéraire 2013, organisés par PriceMinister. L’occasion de choisir un livre et découvrir de nouvelles choses (et d’agrandir encore plus la pile à lire !). Pour ce match, j’ai choisi de sortir un peu de mes sentiers battus et prendre Rome en un jour, de Maria Pourchet, une lecture très contemporaine.

Le résumé : 

« Paul était devant le poste, à mille lieues d’envisager qu’on pût lui réserver un anniversaire surprise fin juin, à lui, natif de février… ».
Sur le toit d’une terrasse d’un hôtel parisien, en attendant qu’on leur serve quelque chose à boire et que Paul apparaisse au bras de Marguerite, les invités prennent possession des lieux. Peu à peu, la soirée dérive loin du projet initial.
A l’autre bout de la ville, Marguerite tente en vain de convaincre Paul de sortir sans dévoiler la surprise. C’est le début d’une guerre dont les proportions vont bientôt leur échapper à tous deux.
Maria Pourchet explore le fonctionnement d’un couple contemporain, les origines de son désastre mais aussi l’étendue des solitudes, chacun tentant d’échapper à l’autre, à la vérité, à lui-même. On rit à chaue page… non sans un certain effroi. 

J’ai été très très mitigée par cette lecture… La quatrième de couverture m’avait énormément plû, mais j’ai eu énormément de mal à commencer le livre. L’écriture est parfois maladroite, avec des phrases à rallonges qu’il faut relire deux fois pour en comprendre le sens. J’ai aussi été perturbée par le fait qu’un chapitre corresponde à une situation différente (un chapitre est consacré à Paul et Marguerite, le suivant aux invités, le suivant encore au couple et ainsi de suite). J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans la lecture, et je n’ai pas vraiment été emportée par l’histoire. 
Je ne me suis pas esclaffée de rire à chaque page, mais certaines situations m’ont tout de même fait sourire. Par contre, je trouve que cela s’apparente plus à une pièce de théâtre (une adaptation serait parfaite d’ailleurs !) qu’à un roman à proprement parler. 
Par contre, j’ai beaucoup aimé que cela se base sur un couple comme on peut en rencontrer tous les gens, des personnes lambda qui se déchirent au fur et à mesure. L’analyse de ce couple est plutôt intéressante.

Je lui mets la note de 12/20, juste pour l’analyse du couple. 

Au final, j’ai été contente de lire ce livre, même s’il ne m’a pas totalement emballé. Moi qui ait peu de lectures contemporaines dans le genre, cela m’a fait sortir de ma zone de confort. 

Et vous, quelle est votre dernière lecture ?