C’est délicat de venir écrire après de tels événements… J’ai une énorme pensée pour toutes les victimes et leurs proches. J’aurais voulu prendre ma plume plus tôt, mais j’avais très peur que mes mots soient maladroits. Puis tellement de personnes ont réussi à décrire tous les sentiments par lesquels nous sommes toutes et tous passés depuis vendredi soir, je ne voyais pas quoi rajouter de plus. Je voulais tout d’abord ne rien publier, par peur que certaines personnes trouvent cela malvenu. Mais depuis dimanche, j’ai envie de partager un peu de douceur dans ce monde de brutes. Une petite pause dans cet univers anxiogène – notamment les réseaux sociaux, qui font ressortir le meilleur et le pire des humains. Je me suis coupée de tout cela hier, navrée de voir les photos de corps ensanglantées dont je me serais bien passée, les personnes à la recherche d’une notoriété en utilisant ce drame (comment peut-on faire ça ?!), les avis de recherches qui se transforment en avis de décès, etc. J’ai ressenti le besoin de me préserver, de m’éloigner un peu de tout ça (même si l’on revient toujours à la réalité, et c’est bien difficile…. Vous aussi vous avez ce sentiment d’être totalement groggy depuis vendredi soir ?). J’ai  fait plein de câlins à l’amoureux et à la Team Croquettes, j’ai regardé un bon nombre de vidéos d’animaux débiles mais rigolotes, mais je suis surtout retombée sur les Contes du Paris Perché, que j’ai envie de vous partager, le temps d’une pause pour chacun d’entre nous. Le temps de se dire que Paris est une très belle ville, et que nous n’aurons jamais peur. Jamais.

Les contes du Paris Perché, c’est un magnifique projet musical qui met en avant 5 coins de Paris. On célèbre la beauté de cette ville, à travers 5 projets musicaux et 5 contes. Le site est une petite beauté, c’est totalement le style graphique que j’aime le plus. Puis les artistes choisis… ♥. Même si j’ai une préférence pour Chapelier Fou (que j’aime d’amour d’amour), j’étais très heureuse d’y retrouver mes chouchous Isaac Delusion et Kid Wise, la solaire Hindi Zahra et les belles sœurs d’Ibeyi. Puis la voix du conteur n’est autre que celle de Nosfell. Autant vous dire que là, j’ai été plus qu’emballée par ce projet. La première fois que je me suis perdue sur ce site, j’ai eu l’impression de m’échapper ailleurs, de me revoir enfant quand j’écoutais, émerveillée, ma famille me lire des histoires. Je me suis mise à rêver, à être dans un univers où tout est calme et beau. Aujourd’hui, j’ai envie que vous ressentiez la même chose, pour panser un peu notre peine commune. Je vous ai juste partagé les vidéos des lives ci-dessous, mais je vous invite fortement à aller sur le site, pour suivre les contes.


Hindi Zahra dans Les Contes du Paris Perché


Ibeyi dans Les Contes du Paris Perché

Je vous envoie plein de pensées positives et vous fais plein de bisous avec des paillettes. Prenez soin de vous, aimons-nous et aimez-vous !